Vous aimez la photographie et vous habitez à Toulouse ? Ça tombe bien ! En effet la Ville Rose offre de nombreux lieux photogéniques qui vous permettront de tester votre passion de la photographie.

Evidemment il vous suffit de vous balader quelques heures dans Toulouse pour tomber sur une multitude de scènes de vie à photographier mais avez-vous dans votre photothèque ces images indispensables à tout bon toulousain ?

 

Voici donc notre sélection de 6 lieux à photographier absolument à Toulouse

 

1) Photographiez le Capitole de Toulouse

Et oui le Capitole c’est un peu LE lieu où tout le monde passe fréquemment sans y prêter forcément attention. Mais si l’on s’arrête 10 minutes face à cette place il est facile de réaliser à quel point elle est photogénique avec  ses arcades et les fameux signes astrologiques au sol. D’ailleurs pourquoi ne pas tenter une pose longue en fin de journée afin de limiter l’impact des passants sur votre photo et de donner un peu plus de charme à cette dernière avec de magnifiques teintes ?

Prenez quelques instants de plus pour visiter l’intérieur du Capitole avec ses nombreuses salles comme la salle des Illustres où une multitude de jeunes mariés se font photographier (attention ces salles ne sont pas toujours ouvertes au public et l’utilisation des trépieds y est interdites).

2) Saint Sernin et sa basilique

Lorsque l’on marche dans le vieux Toulouse il suffit souvent de lever la tête pour apercevoir un bout de la Basilique Saint Sernin. Je vous invite donc à vous rapprocher de cette place et à faire le tour avec votre appareil photo de ce magnifique monument toulousain. Prenez un maximum de recul et armez-vous de votre grand angle pour faire rentrer toute la Basilique dans votre photographie en essayant de jouer avec les lignes de cette dernière. De nombreuses rues comme la fameuse rue Arnaud Bernard vous permettront de tenter différents angles et vous pouvez également vous éloigner de cette place pour avoir seulement le clocher de la Basilique Saint Sernin mélangé aux rues de Toulouse.

S’il vous reste quelques minutes vous pouvez également en profiter pour photographier l’agitation de cette place car entre le quartier Arnaud Bernard et le lycée Saint Sernin il y a fort à parier que vous pourrez vous amuser si vous aimez la photographie de reportage.

3) Les deux « grands » jardin toulousains : le Jardin Japonais et le Jardin des plantes

Tous les toulousains aiment à s’y balader afin de retrouver un peu de verdure et de calme au milieu de Toulouse.

Mais ces deux lieux sont aussi l’occasion de vous tester à la photographie de nature et de reportage. De nature tout d’abord car ils regorgent de petits coins secrets pour poser votre appareil photo sur son trépied (ou pas si vous préférez voyager léger). Je vous invite à photographier ces deux jardins plusieurs fois dans l’année car en fonction des saisons on peut parfois avoir l’impression de ne pas photographier le même endroit. Mon petit coup de cœur étant le lac du jardin japonais au printemps lorsque les couleurs de la végétation se reflètent dans l’eau du lac.

Attention toutefois car vous ne serez pas le seul lors de belles journées à vous rendre dans ces jardins et les toulousains ont parfois une petite tendance à se poser dans la pelouse et à gâcher un peu le paysage (mais on ne peut pas leur en vouloir !).

4) La base de la photographie toulousaine : Les quais de la Garonne

Ce n’est pas vraiment un lieu mais plutôt une balade toute entière qui vous permettra d’obtenir de magnifiques clichés de Toulouse en longeant les quais de la Garonne.

Préférez la fin de journée pour capter le coucher de soleil et ses couleurs qui mettent en valeur la brique rose de Toulouse.

Evidemment il ne faudra pas rater le dôme de la Grave à photographier d’un pont ou des quais de la Daurade. Si vous avez la chance de tomber au moment où la grande roue illumine ce quartier n’hésitez pas à tenter des poses longues pour jouer avec la lumière de la roue mais également des poses courtes afin de la stopper dans son élan et de bloquer le temps le temps d’une photographie.

Il vous faudra aussi vous rendre près de l’espace Bazacle avec sa terrasse qui donne un magnifique point de vue sur la Garonne et sur ses digues (vous trouverez d’ailleurs de belles photographies à réaliser à l’espace Bazacle et une visite très instructive sur l’hydraulique mais c’est une autre histoire).

Et pour finir éloigner vous un peu de ce quartier pour vous rendre vers l’île du Ramier afin d’avoir une vue d’ensemble des différents ponts mais également de la prairie des filtres. Si vous utilisez un grand angle faites bien attention à soigner votre premier plan et votre composition afin de ne pas avoir une photographie un peu brouillon de cette vue de Toulouse.

5) La fameuse place Saint Etienne avec sa cathédrale

Evidemment vous connaissez cette place si vous avez du vous rendre à la préfecture de Toulouse… Mais au lieu de passer 2h dans la salle d’attente je vous propose d’effectuer vos démarches sur internet si vous le pouvez et de passer ce temps gagné à photographier l’architecture de la cathédrale St Etienne. Commencez tout d’abord par l’extérieur et amusez-vous avec ce mélange de styles architecturaux que vous offre la cathédrale. Jouez avec la petite fontaine présente sur la place et profitez-en pour effectuer quelques portraits des amoureux que vous trouverez posés un peu partout sur les bancs de la place. Finissez par l’intérieur de la cathédrale avec la nef très graphique ou encore les vitraux et leurs jeux de lumière.

6) Et les photos du Canal du Midi dans tout cela ?

Encore une fois c’est plutôt une balade qu’il va vous falloir pour photographier le Canal du Midi (ou même une petite course car beaucoup de toulousains y font régulièrement leur jogging). Mais les nombreux platanes vous permettront de jouer avec la lumière et avec les couleurs à de nombreux moments de la journée. Pour ma part j’aime beaucoup les teintes que donnent l’automne à ce canal et cela particulièrement tôt dans la journée vers le quartier des Ponts Jumeaux ou lors du coucher de soleil sur l’un des ponts en briques.

Si vous voulez tester votre appareil en vitesse rapide tentez de photographier les coureurs qui passent par là ou l’un des nombreux toulousains courant après son bus dans les rues jouxtant le canal !

 

Evidemment il existe de nombreux autres lieux à photographier à Toulouse et chaque toulousain possède sa liste d’endroits qui lui sont chers mais si vous remplissez votre carte mémoire de ces six endroits vous aurez déjà une bonne vision de la Ville Rose.

Et vous quel monument vous semble indispensable à photographier sur Toulouse ?