Que vous soyez un particulier désireux de vendre votre maison ou un professionnel soucieux d’avoir de belles photographies d’intérieur (comme c’est souvent le cas pour les architectes, les agents immobiliers ou encore les restaurateurs) vous devez certainement penser que réaliser de belles photographies d’intérieur est un art à part entière vraiment difficile à maitriser. Mais bien que la photographie d’architecture soit un domaine régi par de nombreuses règles nous allons vous livrer nos astuces de pro pour vous permettre de réaliser de belles photos d’intérieur :

 1) Trouvez le bon angle de vue 

lignes

Pour cela il va vous falloir tester plusieurs angles de vue et positions afin de trouver l’endroit qui mettra le plus en valeur votre pièce. La plupart du temps il vous suffira de vous mettre dans un angle afin de pouvoir photographier un maximum de la pièce. Cependant ne négligez pas les perspectives et jouez avec l’architecture de la pièce afin d’obtenir une photographie qui sera bien composée en plus de représenter la pièce. Par exemple si vous avez un plafond avec des poutres apparentes, pourquoi ne pas vous mettre dans le même axe ou de façon totalement perpendiculaire afin de structurer votre photo ? Il en va de même pour les « lignes » de votre sol : amusez-vous à respecter les lignes du carrelage ou du parquet !

 2) Faites entrer la lumière 

lumiere photo

Votre premier reflex pour réaliser de belles photographies d’architecture intérieure doit être d’allumer toutes les lumières de la pièce. Cela amènera un peu plus de lumière et vous permettra d’avoir des photos plus chaleureuses.

Vous devriez également ouvrir les rideaux afin de permettre à la lumière naturelle de rentrer au maximum dans votre pièce.

Et si vous possédez un flash cobra (petit flash qui se rajoute à votre reflex) alors utilisez le pour augmenter la luminosité de la pièce et limiter l’écart de luminosité entre l’intérieur et l’extérieur (cela vous permettra donc d’avoir des fenêtres correctement exposées et pas toutes blanches comme sur la plupart des photos !).

Si vous n’avez pas de flash préférer des moments de la journée et la lumière est la plus douce possible comme en début ou fin de journée. Mais n’attendez pas que le soleil soit couché !

 3) Restez droit !

deco

Quand je parle de rester droit je fais surtout allusion à votre appareil photo car il est rare que le photographe soit dans une position très droite en architecture…

Prenez comme repères les lignes verticales de votre pièce (angle de mur ou meubles) et faites en sortes d’aligner votre cadrage car la moindre plongée ou contre-plongée risquerait de déformer complètement vos perspectives et de donner des photographies peu esthétiques !

Afin de cadrer plus facilement votre photo utilisez un trépied possédant un « niveau », cela vous permettra également de savoir si votre appareil photo est bien parrallèle au sol et limitera les problèmes de perspectives.

Si toutefois vous vous apercevez en déchargeant vos photos sur votre ordinateur que certaines images sont légèrement inclinées, sachez qu’il existe de très bons logiciels de retouche comme Lightroom qui intègrent une fonction « perspectives » et qui vous permetront de réctifier votre petite erreur assez rapidement.

4) Ne bougez plus

CHAMBRE

La plupart du temps en photographie intérieur il vous faudra baisser votre vitesse d’obturation afin d’avoir d’ouvrir au maximum votre diaphragme et d’augmenter en conséquence votre zone de netteté (je vous ai perdu ?).

Encore une fois l’idéal est donc d’utiliser un trépied afin de pouvoir photographier à des vitesses très basses sans prendre le risque d’avoir une photo floue (car le flou c’est mal…)

Si vous ne possédez pas de trépied évitez de descendre en dessous de 1/60ème et faites en sorte de ne plus bouger… Vous pouvez vous service du mode rafale ou du retardeur pour éviter le flou dû à votre doigt qui appui sur le déclencheur !

5) Côté matériel optez pour le grand angle

SDB

Si vous êtes amenés à réaliser de nombreuses photographies d’intérieur vous devriez investir dans un objectif grand angle. Ce dernier vous permettra d’avoir un angle de prise de vue suffisamment grand pour pouvoir représenter correctement les volumes de votre pièce à photographier. Attention toutefois à ne pas tomber dans l’extrême en choisissant un objectif trop grand angle qui pourrait déformer les perspectives et donner une impression fish-eye peu réaliste !

Un objectif grand angle représente un certain budget mais vous pourrez facilement en trouver autour des 500€ largement suffisant pour une utilisation amateur. La focale idéale se situant entre 16 et 24mm.

 6) Devenez décorateur d’intérieur

Sans titre-1

N’oubliez jamais que votre photo est là pour mettre en valeur votre pièce et avant de prendre la moindre photographie je ne saurais trop vous conseiller de bien regarder cette dernière! Le but du jeu est en fait de faire ressortir au maximum l’ambiance de la pièce. Pour cela enlevez tout ce qui n’est pas nécessaire à la photo (notamment dans des pièces comme la salle de bains, le bureau ou la chambre) mais laissez un peu de vie par ci par là afin de rendre votre photo réaliste. Lorsque nous travaillons avec des home-stager il leur arrive fréquemment de laisser trainer une jolie paire de chaussures dans une chambre d’adulte ou quelques jouets dans la chambre d’enfant !

 

Et surtout n’oubliez pas de vous faire plaisir et de mettre en avant ce qui vous plait dans cet endroit, ce qui fait le charme de cette pièce ou si vous travaillez dans le bâtiment n’oubliez pas de photographier les détails qui montrent votre professionnalisme.

 

Vous cherchez une source d’inspiration pour vos photographies d’intérieur ? Rendez-vous sur notre site internet spécialisé en photographie d’architecture :

www.immobilier-photographie.com

Share This